Lamar Hunt 4/6

Créateur du Super Bowl…

Transfert à Kansas City

Après avoir été secouée par l’affaire Kennedy, il divorce et épouse un manequin, et fatigué de partager le Cotton Bowl avec les Cowboys, Lamar Hunt décide d’abandonner Dallas. Il se met en quête d’une ville où il pourrait installer son équipe. Le site est vite trouvé. Kansas City se déclare pour accueillir une franchise AFL. Le très populaire maire de Kansas City Harold Roe Bartle rentre en contact avec Hunt. Secondés par l’ancien président des États-Unis, Harry Truman, les deux hommes persuadent Hunt de venir s’installer dans le Missouri. Le projet est séduisant, et Kansas City n’est pas très éloigné de Dallas, enfin le public local est prêt à soutenir une équipe professionnelle. Le départ des Texans est acté. La franchise garde ses couleurs, mais change de nom et de logo. Un concours est organisé et les fans optent pour le nom de « Chiefs » en l’honneur du maire Harold Roe Bartle, surnom qu’il avait acquis en tant que chef scout. Les rouges s’installent au Municipal Stadium, une arène conçue pour le baseball. Hunt espère attirer une moyenne de 30 000 personnes par rencontre. Lors des négociations entre les deux parties, Hunt a obtenu des autorités l’assurance de pouvoir édifier un stade à forte capacité..

Création des Chicago Bulls

Lamar décide de suivre l’exemple de son frère Bunker. Il lance ses filets au-delà du sud du pays. Il se met en relation avec des investisseurs qui veulent créer une franchise NBA à Chicago. Ça tombe bien, Hunt possède un savoir-faire de tout premier plan dans ce domaine et se propose en tant qu’actionnaire minoritaire. Les Chicago Bulls sont nés.

Le douzième homme

Dès la première saison à Kansas, Hunt comprend qu’il a mis dans le mille. Le public local se rend en masse soutenir les Chiefs, bien que le Municipal Stadium de Kansas City est désuet et peu confortable, les supporters des rouges se multiplient.  En 1967, Hunt lance le projet de construire le grand stade pour son équipe. Une arène faite pour le football américain.

Aucun terrain n’est disponible dans la ville de Kansas City. L’équipe de Hunt se tourne vers les communes les plus proches. Un espace est trouvé au sud-est de Kansas City, juste à la sortie de la ville. Les autorités du comté de Jackson et la population locale se déclarent favorables à la construction d’un stade de football et de baseball.

Toutefois, un nouveau retard intervient. La franchise de baseball des Athletics quitte Kansas City pour Oakland. Le propriétaire des Athletic n’est pas intéressé à l’idée d’évoluer dans une nouvelle arène. Le sénateur Stuart Symington, un proche de l’ex-président Truman lance les négociations avec les dirigeants de la Major League en vue d’accueillir une nouvelle équipe. L’affaire est rapidement conclue, Ewing Kauffman magnat dans l’industrie pharmaceutique fonde les Kansas City Royals. Le cabinet Kivett et Myers est mandaté pour réaliser les deux arènes. La construction d’un toit coulissant couvrant tantôt une des deux arènes est abandonnée. Le budget est consacré exclusivement à la réalisation des deux stades. Vers la fin de l’année 1968, les travaux commencent…

Entente

Vers le milieu des années soixante au plus fort de la guerre entre l’AFL et NFL, Lamar Hunt s’entretient avec certains propriétaires de franchises NFL dont Clint Murchison jr propriétaire des Dallas Cowboys. Ce dernier pense que cette lutte entre les deux ligues doit cesser. Le commissionner de la NFL Pete Rozelle et les actionnaires de toutes les franchises NFL mandate sous l’insistance de Murchison jr, Tex Schramm directeur général des Dallas Cowboys pour essayer d’établir une sorte de gentleman agrément avec Lamar Hunt qui représente les intérêts de l’AFL.

Hunt et Schramm qui habitent dans les environs d’un quartier chic de Dallas  commencent à négocier. Après des mois et des mois de pourparlers, les deux hommes finalisent un compromis satisfaisant pour les deux parties. Draft des joueurs universitaires, nombre d’équipe d’expansion, droit télé, budget des équipes, tout y passe. Pete Rozelle commissionner de la NFL déclare que les deux ligues sont parvenues à un accord au point de fusionner à terme. On parle bien de fusion, et non d’absorption. En fait, chaque ligue garde ses prérogatives et Lamar Hunt propose de régler la question avec l’organisation d’une rencontre entre les deux champions de chaque ligue.

Naissance du Super Bowl

Lors de la saison 1966, les Chiefs remportent leur deuxième championnat. L’équipe de Lamar Hunt gagne le droit d’affronter le champion de la NFL, les Green Bay Packers. C’est en regardant ses enfants jouer à un jeu avec des balles que l’idée  vient à Lmar Hunt de nommer cette rencontre Super Bowl. Le Coliseum de Los Angeles ne fait pas le plein pour cette première historique. Malgré quelques velléités de la formation du Missouri, les Packers dominent la rencontre et l’emportent sans surprise. Hunt est déçu, mais il relativise les choses. Ce n’est qu’un début…

Lamar Hunt, Hank Stramm et Pete Rozelle lors du premier Super Bowl à Los Angeles

La saison suivante, les Packers remettent ça face aux Oakland Raiders à Miami. Cette fois, le match qui a opposé le champion de la NFL à celui de l’AFL à passionné l’Amérique. Il n’y avait plus une seule place de libre dans l’Orange Bowl de Miami et l’audience télé a grimpé en flèche. Lamar Hunt a réussi son pari…

Deux ans plus tard, les rouges de Kansas City remportent pour la troisième fois le titre de l’AFL. En finale du Super Bowl, les Chiefs croisent le chemin des Minnesota Vikings. Le Tulane Stadium de la nouvelle Orléans est plein comme un œuf. Le quarterback Len Dawson  mène son équipe vers les sommets, les Chiefs l’emportent sans trop de difficultés sur la marque de 23 à 7. Hunt et Stramm parti de rien dix ans auparavant sont extatiques. Les Kansas City Chiefs est une franchise qui compte dans le monde du football américain. Peu après, des pourparlers reprennent entre les responsables des deux ligues. Cette fois, la NFL absorbe la petite AFL. D’après le témoignage de Tex Shramm, Lamar Hunt n’a montré aucune émotion particulière lors de la fin de l’AFL. Ceci étant, les dix formations de l’AFL sont reversées dans la conférence américaine et les divisions sont conservées.

Juste l’obtention du Super Bowl, Lamar Hunt inaugure l’Arrowhead Stadium. C’est une arène moderne qui se caractérise par la construction de trois niveaux superposés. L’Arrowhead fait sensation et attire par millier des fans de tout le Missouri…  

Le complexe sportif Harry Truman comprend le centre d’entraînement et l’Arrowhead stadium pour les Kansas City Chiefs et le Kaufmann Stadium qui accueille les Kansas City Royals

Bunker et l’or noir libyen

Dans la famille Hunt, le bulldog Nelson Bunker est en première ligne et prospecte avec une armée de géologue l’ensemble du globe. William a eu le nez creux avec la découverte de gisements au Montana. Cependant, après quelques échecs, Bunker découvre les réserves de pétroles les plus importantes d’Afrique du Nord en Libye. Bunker à damner le pion aux majors américaines. Il négocie avec le gouvernement en place. Sa société et la Britannique BP, sont les seules habilitées à extrader l’or noir libyen. C’est le plus grand coup réalisé par un entrepreneur indépendant issu de l’industrie pétrolière après la découverte de centaines de gisements dans l’est du Texas par son père.