Fred Perry, une question de style

La marque de vêtement Fred Perry est connue dans le monde entier. Pourtant, beaucoup de gens qui ne sont pas initiés à l’histoire du tennis ignorent que Fred Perry fut un grand joueur de tennis avant et après-guerre.

Frederick John Perry, viens au monde le 18 mai 1909 à Stockport en Angleterre. Adolescent, Perry pratique avec assiduité le tennis et le tennis de table. Adulte, il s’aligne sur le circuit tennistique.

Durant sa longue carrière interrompue par le conflit mondial guerre, Perry remporte  cinquante-cinq titres en simple messieurs et huit grands chelems. Il est désigné N°1 mondial en 1934 et réalise le grand chelem la saison suivante. Il  inscrit à quatre reprises son nom au palmarès de la Coupe Davis. En 1937, il passe chez les professionnels et gagne,  l’US Pro en 1938 et 1941. Son palmarès atteste du niveau du joueur. Fred Perry fut un des meilleurs joueurs de son époque, fin de l’histoire, ou presque…

Plus que les lignes d’un palmarès on mesure la valeur d’un joueur à son style de jeu. À ses qualités propres et à ce qu’il projette de sa personne sur un court de tennis.

Le style Perry ou celui d’une époque

Le style de jeu de Fred Perry nous éclaire sur le niveau tennistique de son temps. Plus exactement, sur la manière de pratiquer le tennis par les meilleurs joueurs de cette époque.

Un premier constat s’impose. La valeur athlétique n’était pas un atout de première importance à l’époque de Perry. La condition physique n’était pas négligée par les compétiteurs, mais elle ne pouvait s’avérer déterminante pour remporter une série de rencontres.

Sur les mises en jeu, les joueurs ne frappaient pas comme des mules. Chaque joueur faisait de son mieux pour placer la balle et mettre le renvoyeur en difficulté pour se mettre en position de force et ainsi mieux diriger l’échange. Il n’y avait guère de service direct avec montée à la volée. Le volleyeur se contentait de servir puis de se projeter au filet dès que l’occasion se présentait. Le jeu de jambes était présent, bien que peu développer. Évoluer en pantalon devait poser un problème à bon nombre de joueurs.

 

Un bras gauche inutilisé

Le jeu de Perry correspondait aux standards de l’époque. Un coup droit à plat, un revers coupé ou lifté et le bras gauche qui ne participait à presque aucun mouvement dans l’exécution de ses coups.   

Cependant, Perry était un As à la volée. Il collait au filet et possédait une amplitude remarquable. Volée basse et haute. C’est dans cet exercice qu’il brillait le plus souvent. Ses attaques en coup droit et en revers étaient travaillées, ce qui lui permettait d’être très efficace à la volée.

Vers la fin des années quarante, Fred Perry s’associe avec le footballeur Tibby Wegner et fonde une société spécialisée dans la fabrication de polo. Le début d’une grande success-story, mais ceci est une autre histoire…