Alice Marble, une question de style

Née en 1913, décédée en 1990, l’Américaine Alice Marble fut une des meilleures joueuses du tennis féminin des années trente et quarante. Classé numéro un en 1939, elle a remporté un nombre important de tournoi dont Wimbledon et l’US Open à quatre reprises et d’autres titres du grand chelem en double féminin et mixte. Quand on s’intéresse à l’histoire du jeu on peut être frustré de ne pas avoir de matière à se décortiquer, mais fort heureusement, il existe quelques documents vidéo, certes de mauvaise qualité, mais qui nous laisse entrevoir ce qu’était le style de jeu d’Alice Marble et du tennis féminin tel qu’il était pratiqué à son époque…

Coup droit

Marble appliquait les standards de l’époque. Un coup droit slicé, bras cassé avec pour but de mettre en difficulté l’adversaire pour être en position de conclure à la volée. Elle recherchait aussi sur son coup droit les lignes de fond de court pour essayer prendre de vitesse son opposante…

Revers

C’est de loin le coup le plus intéressant à observer, car dénuer de toute technique. Marble ne faisait pas exception à la règle, des coups fouettés, en reculant puis en se projetant vers l’avant ou l’ensemble des joueuses se contentait de renvoyer la balle sans chercher à créer des situations pouvant mettre l’adversaire en position délicate.

Volée

À n’en pas douter, le point fort de l’Américaine. Marble était une grande volleyeuse. Le fait d’avoir brillé en double mixte et en double féminin à développer chez elle un sens inné à la volée. Volée basse, haute, croisée, elle excellait dans cet exercice…

Service

Le service d’Alice Marble était somme toute conforme à ce qui se faisait à son époque. Une simple remise en jeu.

Jeu défensif

Marble ne possédait pas un jeu défensif pensé et construit, car cette idée n’était pas encore en vigueur à son époque. Marble défendait le plus souvent en employant un style emprunté, surtout en revers…

Condition physique

C’est une évidence, et ce malgré des ennuis de santé à ses débuts dans le monde du tennis, Marle possédait une excellente condition physique. Un aspect qu’elle a dû travailler en profondeur pour pouvoir jouer en double…